Prendre rendez-vous en ligne

Augmentation mammaire – Prothèses mammaires

Prothese mammaire à Nice : Avant-après
Prothese mammaire à Nice : Avant-après
Prothese mammaire à Nice

debut de la colonne bleu
debutcolonneble
Chirurgie d’augmentation mammaire – protheses mammaires
debut de la 2ème colonne
Indication

Tous les cas où le sein est trop petit, quel que soit sa forme, peuvent être traités par la mise en place de prothèses mammaires – implants – ce qui permettra une augmentation mammaire selon le désir de la patiente.

On attendra la dix-huitième année pour pratiquer ce traitement.

Technique

L’intervention est pratiquée sous anesthésie locale avec sédation : un sommeil artificiel est provoqué.
Il existe plusieurs voix d’abord pour insérer une prothèse mammaire.

  • la voix axillaire dans l’aisselle
  • la voix péri aréolaire inférieure entre la peau et la zone pigmentée de l’aréole
  • la voix sous mammaire.

La position de la prothèse mammaire – implant- peut être soit dans le muscle pectoral soit en sandwich entre la glande mammaire et le pectoral. La position entre le muscle et la glande me parait celle qui donne les résultats les plus naturels.
La prothèse est constituée de gel de silicone ayant la même consistance que la glande mammaire.
Le volume est discuté avec la patiente, mais défini précisément en cours d’intervention par des tests au moyen de prothèses de différentes tailles.
Le volume prothétique, qui donnera la plus jolie forme au sein, sera sélectionné.
Un pansement sera conservé pendant une semaine.
L’intervention dure environ une heure et se pratique en ambulatoire ce qui permet à la patiente de rentrer chez elle le jour même si elle le désire.

Post-opératoire

Un œdème et des ecchymoses peuvent apparaitre et disparaitre en dix jours environ.
Un soutien-gorge de contention sera porté pendant quatre semaines.
De même que le sport sera interdit pendant ces quatre semaines.
L’activité professionnelle sédentaire pourra être reprise le lendemain.
Les prothèses seront changées tous les dix ans à quinze ans.
La patiente conservera précieusement la carte d’identification de ses prothèses

Complications

Un durcissement ou coque peut apparaître au bout du troisième mois et prévenu par des massages précoces.
Les nouvelles prothèses n’entrainent quasiment plus la formation de coque.

Conception graphique Albatros Multimédia